Immobilier d'entreprise: l'embellie est-elle menacée?

Immobilier d'entreprise: l'embellie est-elle menacée?

Marché de l'immobilier d'entreprise: L'embellie est-elle menacée par le ralentissement de la croissance économique ? « Avec une hausse de 19 % des montants investis en France à la fin du mois de novembre 2010 par rapport à l’ensemble de 2009 et de 36 % de la demande placée de bureaux en Ile-de-France à la fin du mois de novembre 2010 par rapport à la même période l’an passé, le pire semble bien derrière nous... » annonce Olivier Gérard, Président de Cushman & Wakefield France.

Marché français de l'investissement

Le marché français de l’investissement reste dominé par les investisseurs « core » à la recherche d'actifs sécurisés et défensifs, comme en témoigne l'appétit des acteurs long-terme français ou allemands pour les actifs de commerces aux revenus établis, ou pour les immeubles de bureaux récents avec des baux fermes.

Evolution des montants investis: 9,3 milliards d’euros ont été investis en Francelors des onze premiers mois de 2010, soit une hausse de 19 % par rapport à l’ensemble de 2009 (7,8 milliards) notamment liée à la réalisation, au premier semestre 2010, de deux transactions « géantes » supérieures à 400 millions d’euros (siège d’HSBC sur les Champs-Elysées, centre commercial Cap 3000 près de Nice).

Montants investis par classe d’actifs: les bureaux demeurent la classe d’actifs la plus prisée des investisseurs, totalisant 61 % des volumes investisà la fin du mois de novembre 2010. Leur part dans l’ensemble des montants engagés dans l’Hexagone a toutefois diminué au profit des commerces qui, avec plus de 3 milliards d’euros investis sur ce segment, affichent une augmentation de 60 % par rapport à l’an passé. L’appétit des investisseurs pour les commerces ne se dément donc pas, notamment illustré par de nouvelles transactions de centres commerciaux à l’instar de l’acquisition par Allianz auprès d’Hammerson de 75 % de l’Espace Saint-Quentin à Saint-Quentin-en-Yvelines pour 172 millions d’euros. Quant aux actifs industriels, ils ne constituent que 6 % du total des montants investis en France.

Montants investis par secteur géographique : l’Ile-de-France concentre 69 % des engagements hexagonaux à la fin du mois de novembre 2010. La part des bureaux y demeure majoritaire (80 % des volumes investis dans la région), avec une activité largement concentrée sur les actifs de qualité et sécurisés des marchés établis de l’ouest francilien. En province en revanche, l’activité est restée principalement soutenue par l’appétit des investisseurs pour les actifs de commerces, qui ont représenté 74 % de l’ensemble des montants engagés hors de l’Ile-de-France.

Acteurs du marché de l’investissement : les Français représentent toujours la majeure partie de l’activité du marché français, avec une part de 60 % de l’ensemble des montants engagés. Toutefois l’activité des investisseurs étrangers s’est accrue, leur part de marché atteignant 40 % à la fin du mois de novembre 2010 contre 35 % sur l’ensemble de 2009. Les Allemands, qui se sont illustrés tout au long de l’année par quelques transactions significatives, ont été particulièrement actifs, totalisant 18 % de l’ensemble des montants engagés en France depuis le début de 2010.

Evolution des taux de rendements prime : l’appétit des investisseurs pour des actifs immobiliers sécurisés a entraîné une baisse généralisée des taux de rendement prime. La moyenne des taux prime a enregistré une baisse de 11 % en glissement annuel (-75 pdb), tous secteurs confondus, passant de 6,63 % à 5,88 %. A ce jour, le taux de rendement prime des bureaux est inférieur à 5 % pour les meilleurs immeubles de Paris QCA. Pour les rues commerçantes, il avoisine 4,75 % et est estimé à 5,25 % pour les centres commerciaux. Les rendements en logistique se situent quant à eux autour de 7,25 % sur le segment prime.

Liens :

Galerie photos :

  • EVOLUTION DES VOLUMES INVESTIS EN FRANCE (EN MILLIARDS D’EUROS)
    EVOLUTION DES VOLUMES INVESTIS EN FRANCE (EN MILLIARDS D’EUROS) Aucune description
    Crédits : Cushman & Wakefield France
  • EVOLUTION DE LA DEMANDE PLACEE DE BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE (EN M²)
    EVOLUTION DE LA DEMANDE PLACEE DE BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE (EN M²) Aucune description
    Crédits : Cushman & Wakefield France
Vous avez apprécié cet article ?

3 commentaires :

Le 29/06/16 à 16h44 Commentaire n°1 Sonia Cheval

Super article

Le 30/09/16 à 10h04 Commentaire n°2 Christian Fauvel

Très intéressant

Le 05/12/16 à 17h54 Commentaire n°3 Chantal Ricko

ça fait peur !!!

Poster un commentaire :

*
*
Commentaire : *
Suivre les commentaires

* Champ obligatoire

Newsletter Gratuite

Newsletter Gratuite

Liens utiles

Legifrance

Le service Public de l'accès au Droit

[ Cliquez-ici ]